ADHESION A L'ASSOCIATION OU RENOUVELLEMENT :

 

Paiement en ligne, via Bluepaid (cliquez sur la formule qui vous convient) :

Cotisation individuelle annuelle 2017 (25€)

Cotisation couple annuelle 2017 (40€)

Cotisation membre bienfaiteur annuelle (60€)

Par virement :

Vous pouvez également faire directement un virement sur le compte de l'association. N'oubliez pas alors de nous envoyer le bulletin d'adhésion ou de renouvellement (ou son contenu par mail : assowhat@free.fr) pour que nous ayons l'information.

Intitulé du compte : DIFFUSION DU JAZZ SO WHAT

DOMICILIATION :

19106
00603
00944116028
70
Code établissement
Code guichet
Numéro de compte
Clé RIB

Et bienvenue parmi nous !

 

Par chèque :

Vous pouvez imprimer ce bon et nous le renvoyer avec votre chèque.

 

 

Les Evénements organisés par l'Association So What

 

Février 2014 : soirée spéciale "CHANSON FRANCAISE" au So What : le samedi 1er février

Avec le groupe NABIS. Un régal de beaux textes et de belles musiques, chers au cœur de nous tous...

50 ans de musique et d'amitié, des 4'Z'ARTS à la COMPAGNIE SO WHAT

Alex, Jean-Marc et Laurent ont fête en famille leurs 50 ans de musique ensemble, au Bar des Oiseaux

Soirée spéciale "CHANSON FRANCAISE" au So What : le samedi 1er décembre 2012

Le groupe NABIS a interprété un répertoire varié, de Brassens à Cabrel ou Gainsbourg. Une bien belle soirée, pour un public nombreux et conquis !

Les Seizièmes Rencontres de Jazz de La Gaude, JAZZ sous les BIGARADIERS, du 12 au 19 novembre 2012

DANS LE CADRE DU "OFF" DU FESTIVAL D'ART CONTEMPORAIN DE LA GAUDE

le 13 Octobre 2012, deux amis du So What, Daniel FILLOD et Alain De FOMBELLE, ont effectué des performances artistiques

Nuit magique sur la montagne du Cheïron pour la COMPAGNIE SO WHAT et les adhérents de l'ASSOCIATION SO WHAT

Pour le 14 juillet 2012, une soixantaine de fondus ont fait deux heures de marche pour un concert et une nuit sous les étoiles...

Atelier musical au So What le 16 juin 2012 :

Les élèves des ateliers de musique actuelle de La Gaude et Carros étaient réunis au So What avec leurs jeunes professeurs, Cyril et Eric.

 

L'émission VAQUI de FRANCE 3 Côte d'Azur, tournée le 23/01/2012 à Nice, était consacrée à "Cousiglio d'Ornato". On y retrouve Alex Benvenuto, aux côtés du journalisteJean-Michel Bessi. Toute la musique de la séquence est signée "COMPAGNIE SO WHAT"

VOIR LA SEQUENCE

Soirée spéciale "CHANSON FRANCAISE" au So What, le samedi 10 décembre 2011

Le groupe NABIS, autour de Sophie SERAFINO, nous a concocté une superbe soirée chanson, avec bien sûr un hommage à Brassens

C'était le retour de la chanson française au So What, ce samedi 12 février 2011

Pour fêter la Saint-Valentin, quelques heures à l'avance, le So What retrouvait ses racines dans la chanson française, avec le groupe NABIS : Sophie et José SERAFINO, Bernard FOURNIE. Un set d'auteurs variés, de Leforestier à Cabrel, en passant par Sanseverino. Un set de Brassens... Encore une soirée mémorable.

SAMEDI 3 JUILLET 2010, sur le nouveau PARVIS DU MUSEE MATISSE DE NICE

Création d'une musique de Jazz par la COMPAGNIE SO WHAT, dans le cadre de l'exposition "Lydia D., Muse et modèle de Matisse". La COMPAGNIE SO WHAT s'est régalée, avec la complicité de Thomas GUILLEMAUD (sax soprano) et Michel SEYRAT (voix)!

Soirée "Chanson française", au So What, ce samedi 16 janvier 2010, avec le groupe NABIS. Superbe ambiance au rendez-vous et public conquis !
JAZZ AU MUSEE MATISSE, le samedi 20 juin 2009, avec la COMPAGNIE SO WHAT et ses amis, pour l'exposition MATISSE-RODIN

Sur le parvis du Musée Matisse, à Cimiez, la COMPAGNIE SO WHAT a présenté une suite de morceaux arrangés spécialement pour l'ouverture au public d'une exposition grandiose sur MATISSE et RODIN. Avec la participation exceptionnelle de Thomas GUILLEMAUD au sax soprano, avec des textes choisis et dits par Michel SEYRAT.

Ce fut une bien belle soirée "Chanson française", au So What, ce samedi 17 janvier 2009, animée par le groupe NABIS
La Compagnie So What invitait Thomas Guillemaud pour un hommage en Jazz, lors du décrochage de l'exposition Véronique Bigo/Marie Bashkirtseff, au Musée des Beaux Arts de Nice, 10 janvier 2009
Les Douzièmes Rencontres de Jazz de La Gaude, JAZZ & Peinture, du 6 au 9 novembre 2008
Musiques et peinture : une inoubliable soirée au Musée MATISSE de Nice, avec la Comagnie So What et ses amis, le 27 juin 2008
Les Onzièmes Rencontres de Jazz de La Gaude, JAZZ & Côte d'Azur, du 10 au 16 novembre 2007
Les Dixièmes Rencontres de Jazz de La Gaude, JAZZ en IMAGE, du 13 au 20 novembre 2006
Les Neuvièmes Rencontres de Jazz de La Gaude, JAZZ & CIRQUE, du 14 au 19 novembre 2005

La sortie de "ET ALORS !", premier polar bilingue français-niçois, écrit par la Compagnie So What

Présentation, concerts-signatures, achat...

Les Huitièmes Rencontres de Jazz de La Gaude, JAZZ & CONTES, du 22 au 27 novembre 2004
L'association La Noir'Rôde et la Compagnie So What ont présenté une soirée lectures et improvisations, autour de JAZZ & POLAR, le 14 Mai 2004
Inoubliable soirée "Chansons" : le So What renoue avec ses racines, le samedi 17 Avril, avec NABIS et les QUAT'Z'ARTS
Les Septièmes Rencontres de Jazz de La Gaude, JAZZ & VIN, du 27 au 29 novembre 2003
Le "BLUES D'APOLLINAIRE" avec la COMPAGNIE SO WHAT et le THEATRE DE LA SPIRALE, le 28 mai 2003, à la Salle de La Coupole de La Gaude

Les Sixièmes Rencontres de Jazz de La Gaude, JAZZ & FLEURS, du 28 novembre au 1er décembre 2002

La NUIT DU JAZZ SUR LE CHEIRON, en Juillet 2002

Les "Rencontres" 2001, JAZZ & CINEMA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNE SOIREE SPECIALE "POLAR" AU SO WHAT, LE VENDREDI 14 MAI 2004

 

 

 

Voici quelques années, le So What et l'association "la Noir'Rôde", rassemblant les fanas de polars de la Côte d'Azur, avaient organisé ensemble les Rencontres de Jazz de La Gaude, sur le thème "Jazz & Polar".

Dans le cadre des Journées du Livre, à La Gaude, les deux associations complices se sont retrouvées pour cette soirée spéciale, alternant les lectures de Corinne, Jacques et Alain et les improvisations de jazz de la Compagnie So What, rejointe pour quelques morceaux par Jacques Ferrandez ou Sophie et José Sérafino. Encore une soirée chaleureuse dans nos vieux vieux murs...

 

La bande de la Noir'Rôde...
...et la bande de la Compagnie So What

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Rencontres de Jazz de La Gaude 2001

"JAZZ & CINEMA"

L'Affiche

La partie Cinéma...

La partie concerts...
Les TROPHEES DU JAZZ DE LA COTE D'AZUR

Les NOMINATIONS

Les RESULTATS

 

 

 

 

LES TROPHEES DU JAZZ DE LA COTE D'AZUR 2001

 

LE PRINCIPE

Les Trophées du Jazz de la Côte d’Azur ont été créés en 2000 par l’Association pour la Diffusion du Jazz « So What ». Les trophées sont étroitement associés à l’activité de promotion que constituent les Rencontres de Jazz de la Gaude. Ces rencontres se déroulent chaque année en décembre, à une période éloignée de celle des grands festivals estivaux. Elles regroupent des musiciens bien implantés dans la région et qui produisent une musique innovante et de grande qualité.

 L’objet des Trophées du Jazz de la Côte d’Azur est de renforcer cette valorisation de la qualité de la musique de jazz vivant toute l’année dans notre région, et qui est tout à fait complémentaire des festivals internationaux. L’objet des Trophées est également de promouvoir l’action d’animation des nombreuses structures locales qui oeuvrent en faveur des acteurs régionaux du jazz : associations, MJC, lieux de concerts, médias… Les représentants de ces structures constituent le jury, composé à l’initiative de l’Association So What.

Les premiers Trophées du Jazz de la Côte d’Azur ont été remis en décembre 2000, à l’occasion des Quatrième Rencontres de Jazz de la Gaude. Pour l’année 2001, les trophées, accompagnés d’une somme de 2000 F,  ont été décernés le samedi 8 décembre, lors de la soirée de clôture des Cinquièmes Rencontres qui ont eu pour thème « Jazz et Cinéma ». Trois trophées ont à nouveau été remis : meilleur groupe, meilleure composition de jazz (déposée)  et meilleure structure d’animation en faveur du jazz.

 

LE JURY

Président :                 Daniel VIALANEIX, Crédit Agricole Provence Côte d'Azur

Membres :                 Monique BORNSTEIN, peintre

                                    Christian BOYE, High Jazz 500, Grasse

                                    Sophie CHAMBON, site internet JazzBreak

                                    Elizabeth CNUDDE, ASS Communication, le Bar en Biais

                                    Jacob KHELIL, Jazz 13, MJC Picaud, Cannes

                                    Delphine LACROIX, Niss'Arte

                                    Michel PELLEGRINO, Clarinettes Leblanc

 

LES NOMINATIONS

TROPHEE DU MEILLEUR GROUPE

En 2000, deux Trophées des Meilleurs Groupes avaient été attribués à :

J.Y. CANDELA trio : Jean-Yves CANDELA (p), Marc BERTAUX (ctrb), Luis Augusto CAVANNI (batt)

et :

F. CHASSAGNITE QUINTET : François CHASSAGNITE (tpt), Sébastien CHAUMONT (sax), Fred d’OELSNITZ (p), Fabrice BISTONI (ctrb), Yoann SERRA (batt)

qui ne sont donc pas éligibles cette année.

 

Le jury a nommé les groupes suivants pour le Trophée du Meilleur Groupe de Jazz implanté dans la région.

LOUIS BARIOHAY DUO : Louis BARIOHAY (guit), P ierre AUDRAN (guit)

CAROLINE GSELL QUARTET : Caroline Gsell (voc), Nicolas Kloc (piano), Pascal Masson (ctrb), Gérard Garcia (batt)

JEAN-PIERRE DALMASSY QUARTET : Christian Bonichi (sax, cl), Fred d'Oelsnitz (piano), Gilbert "Bibi" Rovère (ctrb), Jean-Pierre Dalmassy (batt)

ROSA QUARTET : Philippe Rosa (tenor), Sébastien Cicolella (piano), Sylvain Bertrand (basse), Serge Jurado (batt)

TRIPLICATE : David Fettmann (alto), Andrew Bergmann (basse), Ludvig Puggard-Müller (batt)

JEAN-PHILIPPE SEMPERE SEXTET : Nicolas Baudino (sax), Jean-Philippe Sempéré (guit), Franck Pantin (piano, clav), François Gomez (basse), Philippe Jardin (batt), Ben-Châa Abbas (percu)

NISS’ARTE BIG BAND :  Yves PLEISER  (batterie - 1er prix CNR  de Nice) ; Christian  BAILET  (basse, basse fretless) ; Hubert LASTAVEL  (guitare 1 - diplômé du  J.I.T Los Angeles) ; Frédéric MONNIER (guitare 2 - diplômé du  J.I.T Los Angeles) ; Philippe COCOGNE (piano, synthétiseur) ; Cyril JACQUET (trompette 1) ; Greg ILOUZ (trompette 2) ; Fréderic LUZIGNANT (trombone) ; Karine MESSINA (flutte traversière - 1er prix CNR Nice, Marseille, Meudon - diplômée de l'école supérieure de Saluzzo Italie & Mannes Collège of Music de New York) ; Sébastien JAMES (sax soprano/alto - 1er Prix CNR de Nice) ; Fabrice VAURE (sax ténor -1er prix CNR de Nice) ; Christian GHIGLIONE (sax alto/ténor/soprano) ; Hervé MICHEL (sax alto) ; Guy DERRICK (sax baryton) ; Direction musicale : Denis BIOTEAU (chef d'orchestre - licence de musicologie - médaille d'or d'arrangement, d'orchestration et de Composition C.I.M - 1er Prix de composition & 1er Prix d'Orchestration Ville d'Avray - prix Sacem d'orchestration et de composition - professeur d'arrangement et d'orchestration au C.I.M Paris - professeur d'Harmonie Jazz au conservatoire de Bois-Colombes…) ; Compositeurs : Jean-Pierre LE GUEN, Michel LE GUEN, Denis BIOTEAU ; Arrangements/Orchestration : Denis BIOTEAU

VOLUME 5 : Alain Vallauri (sax), Linus Olsson (guit), Renaud Le Dantec (piano), Laurent Six (ctrb), Xavier Sauze (batt)

TROPHEE DE LA MEILLEURE COMPO

L’édition 2001 voit la création du Trophée de la Meilleure Composition de Jazz. Voici la liste de celles qui ont été nommées par les membres du jury, accompagnées du nom de leur compositeur.

Heaven Years Blues Marc GUILLERMONT

How About  it ?  Linus OLSSON

Arabian  Shock Marc GUILLERMONT

Tamina  Michel LE GUEN (arrang. Denis BIOTEAU)

Going Away  Philippe ROSA

Jaubernie  Xavier SAUZE

Pinana Sakai  Jessy RAKOTOMANGA

Etat Second  Jean-Philippe SEMPERE

TROPHEE DES STRUCTURES D’ANIMATION POUR LE JAZZ

En 2000, le Trophée de la Structure d’animation avait été attribué à

NISS'ARTE ASSOCIATION

Association Loi 1901

Pour la promotion des musiques actuelles

Qui n’est donc pas éligible cette année.

Les organisateurs des Cinquièmes Rencontres de Jazz de La Gaude ont nommé les structures de promotion du Jazz dans la région suivantes. Les critères de choix ont été basés sur la promotion du jazz, sur l’implantation régionale mais aussi sur une démarche volontaire de contact et de présentation de leur part. Il existe d’autres structures du même type dans notre région et nous espérons qu’elles nous rejoindront au fil des années.

A.S.S. COMMUNICATION « LE BAR EN BIAIS » - Antibes

JAZZBREAK – Site internet

JAZZ 13 M.J.C. PICAUD – Cannes

500 HIGH JAZZ – M.J.C. Grasse

Le jury s'est réuni le samedi 8 Décembre et les Trophées ont été remis en ouverture du concert du même 8 Décembre des Cinquièmes Rencontres de Jazz.

 

 

TROPHEES DU JAZZ DE LA COTE D'AZUR 2001 : LES RESULTATS

Les Trophées ont été remis en ouverture du concert du 8 Décembre par le Président du jury, Daniel VIALANEIX, le parrain des Rencontres, Pierre LAPIJOVER et Pierre TANGUY, Maire de La Gaude (de gauche à droite)

 

TROPHEE DES MEILLEURS GROUPES DE JAZZ

Le Trophée du Meilleur Groupe a été attribué à :

JEAN-PHILIPPE SEMPERE SEXTET : Nicolas Baudino (sax), Jean-Philippe Sempéré (guit), Franck Pantin (piano, clav), François Gomez (basse), Philippe Jardin (batt), Ben-Châa Abbas (percu)

Jean-Philippe Sempéré était en concert ce soir là. C'est Michel Pellégrino qui s'est chargé de lui transmettre le diplôme et le chèque de 2000F du Trophée. Une anecdote au passage : le public a été surpris d'entendre Michel Pellegrino déclarer qu'il avait téléphoné au lauréat pour lui annoncer la nouvelle alors que l'enveloppe scellée des résultats venait juste d'être ouverte ! En fait, Michel faisait partie du jury et était donc bien sûr au courant de l'issue des votes depuis le milieu de l'après-midi...

 

TROPHEE DE LA MEILLEURE COMPOSITION DE JAZZ

Le Trophée de la Meilleure Compo a été attribué à :

Tamina  Michel LE GUEN (arrang. Denis BIOTEAU)

Denis BIOTEAU a reçu le diplôme et le chèque du Trophée avec une émotion certaine. Il a évoqué en particulier l'osmose entre compositeur, arrangeur et musiciens. Il était accompagné de Christian Guiglione, son complice de Niss'Arte, association déjà récompensée en 2000 par le Trophée des Structures d'animation.

 

TROPHEE DES STRUCTURES D'ANIMATION EN FAVEUR DU JAZZ

Le Trophée des Structures d'Animation a été attribué à :

500 HIGH JAZZ – M.J.C. Grasse

Un moment bien émouvant que la remise de ce Trophée à Christian Boyé. En effet, le 500 High Jazz, qu'il anime depuis bien des années, est menacé. Ses activités, notamment les concerts et la Nuit du Jazz, ont même été retirées pour le moment de la programmation de la MJC de Grasse. Un texte explicatif avait d'ailleurs été remis au public durant les Rencontres. Le jury a tenu a saluer la qualité des activité de Christian et de son équipe mais aussi à apporter son soutien aux efforts qu'il déploie pour que renaissent les activités du 500 High Jazz.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'AFFICHE, SIGNEE MONIQUE BORNSTEIN

Monique Bornstein expose et travaille dans son atelier de Villefranche, au-dessus de la Chapelle Cocteau. Pour elle, le Jazz est synonyme de liberté, et c’est dans un café du « vieux carré » qu’elle peint pour la première fois un orchestre de Jazz.

Elle partage son activité entre France et USA, et se spécialise dans la peinture des musiciens de Jazz qu’elle va croquer dans les concerts. Elle peint à grandes touches l’ambiance, les musiciens et sait à merveille saisir leur vie intérieure. Elle est peintre « officiel » des festivals de Vienne, Marciac, ou New Orleans.

Fin 99, elle a publié un premier livre sur les musiciens de Jazz « C’est chaud, vivant, amoureux, ça swingue comme on disait autrefois» ( Frank Tenot/ Jazz Magazine) ; « croquis éblouissants dus à sa maîtrise de l’aquarelle, peints sur les rythmes de la musique afro-américaine. Elle garde en vérité, la spontanéité des instants saisis dans leur timbre original » (Jazz Hot)

 

Monique Bornstein

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA PARTIE CINEMA...

 

Des films et des courts métrages superbes, des débats

passionnants, animés par Marc Chaix...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA PARTIE CONCERTS...

 

Le duo des guitaristes Louis BARIOHAY et Pierre AUDRAN

Le duo interprète un Jazz accessible à tous grâce à l’éclectisme de Louis Bariohay : standards de Jazz be-bop, reprises de Django Reinhart, ou blues authentiques. Louis Bariohay a également composé pour le cinéma ou interprète des musiques de films connues.

Ses compositions personnelles, imprégnées de ses origines latines hispano-brésiliennes vous feront voyager avec une aisance qui fait oublier les prouesses techniques du soliste, en osmose avec la rythmique rigoureuse, discrète, mais efficace de Pierre Audran. Il a enregistré sept CD depuis 92 et enseigne la guitare au sein de l’école Ibanez.

Le duo nous a fait passer un après-midi inoubliable, immortalisé par les caméras d'Albert Saladini (France 3), en animant avec passion et pédagogie les discussions avec les collégiens de Saint Jeannet, complètement sous le charme, et qui auraient bien passé quelques heures de plus dans la salle !

 

Le GROUPEMENT DES LIBRES IMPROVISATEUR (" GLI ")

Concert de musique improvisée Ascenceur pour les Rencontres.

L'improvisation libre, rarissime dans la région, est une pratique périlleuse dans laquelle tous les styles musicaux sont brassés au profit de l'expression pure, relative à l'instant. Le public présent a toujours une part dans l'élaboration de l'ambiance de ce moment particulier. Le « GLI » a fait, entre autres, les beaux jours du Bar des Oiseaux à Nice.

En liaison avec le festival "jazz et cinéma", des titres de films ont servi de point de départ aux improvisations de cette chaude soirée. Une première réussie pour ce premier "off" des Rencontres.

Avec : Frédéric L'EPÉE (guitare) ; Dominique FLACHON (guitare) ; Oscar KRAPÖ (guitare) ; Henri ROGER (piano); Cédric FIORETTI (batterie)

 

La COMPAGNIE SO WHAT

L’"Association So What" pour la diffusion du Jazz, organisatrice des Rencontres de La Gaude, est avant tout un groupe de musiciens, la « Compagnie So What », avec sa propre histoire. Le sextète se met en place en 1997, en interprétant des standards, de Coltrane à Miles Davis, en passant par Monk ou Horace Silver, puis ses propres compositions. Il est reconnu dans le dictionnaire du Jazz en 2000. La"Compagnie So What" est un concept musical d'orchestre à dimension variable suivant les musiciens de rencontre ou la couleur à donner à tel ou tel morceau.

Deux CD enregistrés par Association So What en 1998 et 2001 : Manichau et Peùna.

Avec : Alex BENVENUTO (Clarinette, Clarinette basse) ; Laurent LAPCHIN (Guitare acoustique) ; Thomas GUILLEMAUD (Sax soprano et Ténor) ; Henri ROGER (Piano, percussions) ; Jean-Marc LAUGIER (Contrebasse) ; Cédric FIORETTI (Batterie) ;  avec la participation de Ismaël ROBERT (percussions)

Jean-Marc LAUGIER

 

RYTHMIGRATION

Avec : Henri ROGER, (piano) ; Ismaël ROBERT, (percussions, guitare)

Tout va par deux  dans ce duo : une musique  composée mais aussi improvisée, la rencontre du jazz et des musiques du monde, un désir d 'écoute  accessible et séduisante qui cache avec bonheur un travail en profondeur complexe et riche, un duo construit et spontané, l’élégance tranquille et l’énergie des sons.

L’envie de partager à deux : musiciens et public. Le public de La Coupole, ce vendredi soir, a succombé à cette musique envoûtante...

Henri ROGER, Ismaël ROBERT

Le public des Rencontres sous le charme

de RYTHMIGRATION

 

Le Philippe ROSA QUARTET

Philippe ROSA est soliste du Big-Band du Conservatoire de Cannes mais c’est aussi un compositeur-arrangeur passionné. Si dans la forme ses compositions restent classiques (thèmes/improvisations), les grilles musicales polymodales, elles, sont surprenantes. Créant un climat poétique ambigu où se mêlent des influences de jazz très diverses comme le swing, le hard Bop, la bossa Nova et les rythmes latins, il laisse flotter au grès de ses compositions un petit parfum de Wayne SHORTER ou de Bill EVANS. Fort de cette richesse musicale, le ROSA QUARTET a ainsi pu voir la sortie de son album « Take a Step » appuyée par La FNAC pendant l’année 2000. Si la formation initiale a été modifiée avec l’arrivée de nouveaux musiciens travaillant sur le nouvel album (dans les bacs à l’automne 2001), elle s’est aussi enrichie de la présence de l’étonnant pianiste Sébastien CICOLLELA.

Avec : Philippe ROSA (sax) ; Sébastien CICOLLELA (piano) ; Serge JURADO (batterie) et Patrick MICHEL (basse)

Le Philippe ROSA QUARTET,

une musique innovante et chaude

 

Le NISS'ARTE BIG BAND

“Avec le Niss'Arte Big-Band, nous entrons dans la confrérie des grandes formations, grandes aussi je m'entends, par la qualité (…) dont le dernier concert en date à l'Espace Magnan nous a donné un grand moment de jazz " (Roger Zuntini - Le Babazouk - Mai 2001). Le NISS'ARTE BIG BAND est une formation de 15 musiciens et un chef d'orchestre. Il a été créé en octobre 1998 sur la rencontre d'un compositeur et de plusieurs musiciens niçois désireux de travailler ensemble afin de mettre leurs talents respectifs au service d'une musique moderne et originale. Un travail assidu a permis au Niss'Arte Big-Band d'atteindre la maturité nécessaire pour présenter une œuvre de grande qualité, qui a été très appréciée lors de ses diverses prestations (ex : Nice Jazz Festival Cimiez 2000 ; Antibes Jazz Festival Off 2000 ; Nuits du Loup 2000 ; Nice Jazz Festival Off 2000 et 2001 …) . Le répertoire du Niss'Arte Big-Band est composé de huit morceaux qui feront voyager les auditeurs à travers les différentes couleurs sonores qui jalonnent le modern'jazz des années 40 à aujourd'hui : hommage à ECM, ambiances de films voire de séries qui ont marqué les années 70, jazz contemporain… Un voyage d'une heure au pays du jazz tel qu'il devrait toujours s'exprimer, vivant, imaginatif et anticonformiste.

Un grand après-midi de jazz avec

le BIG BAND de NISS'ARTE

 

Le quartet de JEAN-YVES CANDELA

Jean-Yves Candela a participé à l’élaboration de nombreux albums et a côtoyé les plus grands, de Babik Reinhart à Toots Thielemans, en passant par Stéphane Grapelli ou Didier Lockwood. Lauréat des premiers Trophées de Jazz de la Côte d’Azur, il nous a présenté une formation composée de Jean-marc Jaffet à la contrebasse (Dolorès, Azera, Douceur Lunaire), et de Jean-Luc Dana à la batterie (au retour d'une tournée avec Richard Galliano). En invité vedette, ils ont été rejoints par le saxophoniste brésilien Raoul Mascarenhas, complice de Gilberto Gil, entre autres.

C’est donc dans une fabuleuse ambiance de retrouvaille d’amis que nous avons vécu ce concert exceptionnel autour des morceaux des pianistes fétiches de Jean-Yves Candela (Jarrett, Hancock, Petrucciani), mais aussi autour de ses compositions, toujours teintées d’une grande richesse harmonique, couleur jazz matinée de Brésil… un pur bonheur.

Le Quartet de Jean-Yves CANDELA,

une soirée inoubliable

 

Le DEOPUS GROUP d'EDDY GAULEIN-STEF

Eddy Gaulein-Stef anime le célèbre Bar en Biais d’Antibes. Né à la Martinique, bassiste et compositeur, il a beaucoup travaillé avec les grandes pointures de musique latine : Ray Baretto, Tito Puentes, Patato Valdes, Niki Marero, Chocolate, Alfredo Rodriguez, Mauricio Smith, Chéo Feliciano, Azuquita... C’est l’un des précuseurs reconnus du métissage dans l’écriture jazzistique. Il a approfondi son travail polyrythmique avec un séjour musical en Afrique où il a joué, entre autres, avec Bobby Mc Ferrin et Salif Keita. Musicien également BeBop, il joue avec Bruce Cox, le batteur de Sonny Rollins et Maceo Parker. Son écriture actuelle mêle toujours académisme et rythmiques caribéennes ou africaines. Entouré d’excellents musiciens qui nous avaient enchantés lors de leur récent passage au So What (le cubain Ruben Paz aux saxophones et flûte, Alain Vernerey au piano, le batteur malgache Jessy Rakotomanga, Tony Gavila aux percussions), Eddy a présenté ses compositions et quelques standards, hommage notamment à Miles Davis. Une clôture en apothéose pour la partie musicale des Cinquièmes Rencontres de Jazz de La Gaude.

Le DEOPUS GROUP

d'EDDY GAULEIN-STEF

a clôturé les Rencontres en apothéose

 

et un grand merci à la technique...

Steph et Hilaire à la lumière
Michel et Pierrot au son
Corinne et Jacques de la Noir'Rode et tous les autres...
...sans oublier Oxy